Mercredi 4 07 2012 - La Voix du Nord 

 

soire_sportifs_juin_2012Avant que l'impressionnant gymnase Cliche ne sorte de terre, l'établissement comptait déjà une piscine très utile pour le travail de rééducation.

Outil qui, au passage, rouvrira ses portes ce lundi après avoir fait l'objet d'importants travaux. Mais avec tout un ensemble de matériels high tech (appareils David Back, etc.) dont s'est également doté l'établissement de santé dernièrement, c'est carrément un nouveau public qui est désormais ciblé par la clinique. À savoir le sportif, qui se voit aujourd'hui mettre à disposition un plateau technique.

Avec près de « 2 500 licenciés à Cambrai » a expliqué le docteur Jean-Claude Farasse, en préambule de son intervention réalisée devant une quarantaine de personnes issues, pour l'essentiel, du milieu sportif cambrésien, il y a donc un vrai « environnement médico-sportif  » susceptible de profiter des outils aujourd'hui mis à disposition à Saint-Roch. Et ce, dans un unique but : se prémunir d'éventuelles blessures.

Désormais, des bilans sportifs pluridisciplinaires d'équipe ou individuel sont, ainsi, proposés. « Deux axes sont traités, a précisé le docteur Farasse. Les bilans physique (forces et faiblesses musculaires, prévenir les blessures, améliorer le potentiel physique, etc.) et psychologique (gestion du stress et des entraînements intensifs, techniques de relaxation, etc.). » Bilans qui vont permettre aux entraîneurs et/ou préparateurs physiques de mieux « connaître le sportif » et, ainsi, d'optimiser son potentiel.

Pour étayer leurs propos, les spécialistes de la clinique ont d'ailleurs fait état d'une étude réalisée au sein de l'établissement de santé il y a deux ans, auprès de quinze hockeyeurs cambrésiens évoluant au plus haut niveau. « Nous avons analysé l'activité, pris en compte les types de blessures les plus fréquentes et tenu compte des antécédents médicaux des sportifs en question. » Et les résultats sont explicites. « Sur les quinze joueurs, a constaté Benoît Dodrieux, kinésithérapeute et hockeyeur, sept étaient concernés par un risque de blessure dont cinq avec un problème majeur au genou. Et sur ces sept joueurs, deux se sont blessés dont un, dont nous avions décelé le risque. Pour le deuxième, en revanche, nous nous sommes interrogés et nous avons constaté qu'il y avait deux saisons de hockey dans une année. Une sur gazon, entrecoupée par une autre en salle. Et peut-être que nous aurions dû faire un bilan avec ce joueur à l'entame de la deuxième partie gazon. D'où l'importance du suivi, aussi. » Un atout dont semblait avoir bien conscience l'assemblée, laquelle risque toutefois de se heurter à une difficulté, le coût de l'opération. Et ce, malgré les efforts de la clinique qui se propose de prendre en charge le coût « d'une demi-journée du bilan » ?  

Source : La Voix du Nord/ propos recueillis par Fabrice Bourgis

 

128, Allée Saint-Roch
B.P. 85 - 59402 CAMBRAI CEDEX
Tél. : 03 27 73 00 00 Fax : 03 27 73 00 99
Mail : sec.direction@clinique-saint-roch.fr

48, Chemin de la Motte
59870 MARCHIENNES
Tél. : 03 27 99 57 57 Fax : 03 27 99 57 99
Mail : sec.direction@clinique-saint-roch.fr

440, rue Pierre Nève
59723 DENAIN
Tél. : 03 27 32 55 55 Fax : 03 27 32 55 99
Mail : sec.direction@clinique-saint-roch.fr