Mardi 26 11 2013 - La Voix du Nord

Début 2015, une unité pour personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée ouvrira à la clinique Saint-Roch de Denain. Le conseil médical a validé le projet, début novembre. L’unité sera installée au troisième étage de la clinique où se trouvait, jusqu’en 2009, le service de chirurgie.

 

 

 

Cette création d’unité Alzheimer permettra de répondre à un besoin dans le secteur. « Nous avions déjà une expérience dans le cadre du plan Alzheimer décidé en 2008, explique le docteur Joël Cliche, responsable des cliniques Saint-Roch de Denain, Cambrai et Marchiennes. Ce plan avait donné l’autorisation de créer des unités cognitivo-comportementales dont une existe à Marchiennes. »

Fort de cette expérience, le docteur Cliche souhaiterait calquer le fonctionnement de cette unité existante, sur une nouvelle structure qui s’installerait à Denain. « Il y a un vrai besoin, poursuit le médecin. L’unité permettra d’accueillir des patients de plus de 75 ans, valides, avec des troubles de comportement ou du sommeil pour lesquels un diagnostic de démence de type Alzheimer a été posé», ajoute Catherine Gros, cadre de santé à la clinique Saint-Roch de Denain. « Quand ces personnes sont dans un état de désorientation, la prise en charge à domicile est difficile. Elles se retrouvent en service gériatrie ou aux urgences d’un hôpital. Une solution est à trouver rapidement pour stabiliser leur état. »

L’unité de Denain comportera douze lits. « Les personnes restent en moyenne 24 jours dans une unité comme celle-ci.» En effet, le placement dans cette unité est provisoire. Une fois la stabilisation du trouble du comportement, le patient peut rentrer chez lui ou dans un établissement adapté comme un EHPAD. « Actuellement, il n’y a pas de place pour ces personnes. Elles sont envoyées au Quesnoy ou à Marchiennes. Cela peut faire loin pour les familles», ajoute Catherine Gros. L’unité prendra place au 3e étage de la clinique, réservé jusqu’en 2009 au service de chirurgie, aujourd’hui transféré à l’hôpital de Denain. « Les patients seront dans un endroit sécurisé et ne seront pas privés de liberté. Il y aura des repères au sol, des couleurs dans les tons pastel, la luminosité sera adaptée. » Au niveau du personnel, il sera spécialisé en gérontologie. On y trouvera également un jardin thérapeutique.

Un patient pourra intégrer l’unité à la demande du médecin traitant, avec l’accord du médecin, chef de service ou par mutation entre les services hospitaliers. L’unité aura pour missions de lutter contre le handicap physique du patient, et contre sa perte d’autonomie. Des activités de stimulation cognitive seront mises en place par un ergothérapeute ou un psychomotricien. Elle permettra aussi aux familles d’être momentanément soulagées et de trouver un projet de sortie pour le bien-être des patients. Les travaux devraient débuter début 2014, pour une ouverture l’année suivante.

 

Source : La Voix du Nord /PERRINE LEMIEUGRE

128, Allée Saint-Roch
B.P. 85 - 59402 CAMBRAI CEDEX
Tél. : 03 27 73 00 00 Fax : 03 27 73 00 99
Mail : sec.direction@clinique-saint-roch.fr

48, Chemin de la Motte
59870 MARCHIENNES
Tél. : 03 27 99 57 57 Fax : 03 27 99 57 99
Mail : sec.direction@clinique-saint-roch.fr

440, rue Pierre Nève
59723 DENAIN
Tél. : 03 27 32 55 55 Fax : 03 27 32 55 99
Mail : sec.direction@clinique-saint-roch.fr