lundi 3 avril 2017  - La voix du Nord CAMBRAI

Depuis fin janvier, une unité pour personnes désorientées a ouvert à la clinique Saint-Roch. Unique dans le Cambrésis, ce service accueille des patients principalement atteints d'Alzheimer, présentant des troubles du comportement.

 UPD
 Sur chaque porte de chambre, le nom et la photo d'un(e)acteur/actrice ou d'un chanteur/euse. Au premier plan Sylvie Vartan. 

PIERRE-LOUIS CURABET PAWLAK

cambrai@lavoixdunord.fr

 

CAMBRAI. Troisième étage dla clinique Saint-Roch. Au mur, des affiches publicitaires des années folles. Dans les pièces à vivre et dans les chambres, on trouve des meubles… en formica et les couleurs sont pastel. Tout est fait pour mettre à l’aise les quinze patients de l’Unité pour personnes désorientées (UPD) : «  Les personnes atteintes d’Alzheimer ont une perte de mémoire à court terme », glisse le Dr David Mazajczyk, en charge de ce nouveau service. Les souvenirs qui bercent ces patients âgés sont donc à chercher dans les années 1960-1970.

Ouvert depuis le 26 janvier dernier, l’UPD de la clinique Saint-Roch est un service à destination des patients déments-déambulants : principalement atteints d’Alzheimer, ces derniers présentent des troubles psycho-comportementaux tel que l’anxiété, des hallucinations, etc. L’objectif de l’UPD est donc de réduire ces troubles, avant que le patient soit renvoyé

"Je ne dis pas qu’il ne faut pas utiliser [de psychotropes], mais à une dose minimale et à bon escient."

Dr David Mazajczyk.

chez lui ou plus généralement dirigé vers un EHPAD.

Une unité fermée

Pour arriver à un tel résultat, l’équipe soignante utilise des traitements alternatifs aux neuroleptiques et autres psychotropes : «  Je ne dis pas qu’il ne faut pas les utiliser, mais à une dose minimale et à bon escient, lance le Dr David Mazajczyk. On essaie de ne pas aller vers l’escalade médicamenteuse  ». Ainsi, la relaxation est utilisée, «  beaucoup de relationnel  » aussi, etc. Des méthodes venues de nos cousins Québécois.

Jeudi dernier, les patients jouaient par exemple aux dominos : «  Ça peut paraître simple, mais ça leur permet de se concentrer sur quelque chose et de ne pas s’énerver, de socialiser  », explique le chef du service. En septembre, un projet culturel devrait être lancé.

Pour leur sécurité, l’Unité pour personnes désorientées est un service fermé et au moins un soignant est présent 24 h/24. En revanche, à l’intérieur du service, les patients sont libres de circulation. Au total, huit personnes (psychomotriciens, ergothérapeute, kiné, infirmière, médecin, etc.) s’occupent des quinze patients de l’UPD.

 Source : La Voix du Nord du lundi 3 avril 2017

 

 

à voir aussi l'article sur notre BLOG

Le projet d'UPD de Denain

128, Allée Saint-Roch
B.P. 85 - 59402 CAMBRAI CEDEX
Tél. : 03 27 73 00 00 Fax : 03 27 73 00 99
Mail : sec.direction@clinique-saint-roch.fr

48, Chemin de la Motte
59870 MARCHIENNES
Tél. : 03 27 99 57 57 Fax : 03 27 99 57 99
Mail : sec.direction@clinique-saint-roch.fr

440, rue Pierre Nève
59723 DENAIN
Tél. : 03 27 32 55 55 Fax : 03 27 32 55 99
Mail : sec.direction@clinique-saint-roch.fr